Sondage sur le Programme de perfectionnement des étudiants des cycles supérieurs : vers une stratégie nationale

Sondage sur le Programme de perfectionnement des étudiants des cycles supérieurs : vers une stratégie nationale

Les universités dans l’ensemble du Canada s’emploient activement à offrir des opportunités pour parfaire les compétences qui leur serviront en milieu de travail. Avec le soutien des trois Conseils, l’ACES et le Consortium des administrateurs du perfectionnement professionnel des étudiants canadiens des cycles supérieurs (CAPPECCS), ont élaboré un rapport, disponible ici, qui résume et catégorise les offres de perfectionnement disponible aux étudiants des cycles supérieurs par université, et ce, partout au Canada. Ce rapport comprend un catalogue afin de faciliter l’accès au contenu et permettre de suivre l’évolution des tendances et des innovations par les administrateurs du développement professionnel. L’objectif est d’effectuer la mise à jour du catalogue en continu et de manière durable. L’Association canadienne pour les études supérieures (ACES) s’est longtemps intéressée à venir en aide aux étudiants de cycle supérieur afin de développer des compétences nécessaires à l’emploi. En 2012, l’ACES a commandé un document portant sur les pratiques exemplaires en perfectionnement des compétences professionnelles et y a identifié le thème de son Prix d’excellence et d’innovation pour l’amélioration de l’expérience des étudiants des cycles supérieurs, à titre de développement des compétences en 2014.

L’intérêt pour le perfectionnement des compétences pour les étudiants des cycles supérieurs s’étend aux trois Conseils, lesquels désirent s’assurer que les récipiendaires des subventions et des bourses reçoivent les meilleures formations et opportunités de réussite, à la suite de leur graduation. Par exemple, l’exigence de perfectionnement professionnel et de comités de mentorats constituera une valeur ajoutée aux offres des universités pour l’octroi de financement.

L’évaluation de l’efficacité des programmes de perfectionnement des compétences professionnelles est un défi constant. Il existe très peu de littérature ou d’information au Canada ou ailleurs concernant l’évaluation de ce type d’offre. L’ACES et le CAPPECCS, toujours assistés des trois Conseils, s’emploient à l’élaboration de la phase 2 du rapport concernant les offres de perfectionnement professionnel qui traiteront de cet enjeu. Nous attendons la date de diffusion avec impatience d’ici le congrès annuel de l’ACES qui se tiendra du 7 au 9 novembre 2017 à Québec.

Catégories principales

Opportunités de mentorat ou de stage

Y a-t-il des possibilités de mentorat ou de stage au sein du programme?

Compétences

Sur quelles habiletés ou compétences les sessions sont-elles axées?

Admissibilité

Qui est admissible aux sessions? (étudiants, postdoctoraux, anciens étudiants, etc.)

Programmes de développement professionnel

Les programmes de perfectionnement professionnels sont-ils obligatoires pour l'obtention du diplôme ou font-il partie de la liste de contrôle du superviseur?

Crédit académique ou reconnaissance formelle

Le programme offre-t-il des crédits universitaires ou une reconnaissance officielle (insignes, certificats, etc.) pour les participants?

Développer et livrer

Qui développe et dirige les sessions?

Coûts additionnels

Y a-t-il des coûts ou des tarifs supplémentaires pour les personnes inscrites?

Capacités d'inscription et taux d'activité

Quelles sont les capacités d'inscription et quels sont les taux de participation?

Capacités d'inscription et taux d'activité

Existe-t-il des informations pour mesurer l'efficacité de la participation aux sessions et la garantie d'un emploi après la diplomation?

Offres collaboratives

Existe-t-il une collaboration entre les départements et le bureau des programmes de perfectionnement professionnel?

Recherche populaire

Qu’est-ce qui intéresse le plus les autres visiteurs?


Possibilités de mentorat ou de stages 68%

Développer et livrer 21%

Crédit universitaire ou reconnaissance formelle 8%

  • 39

    Universités CANADIENNES

  • 29

    QUESTIONS

  • 870

    PIECES DE DONNÉES SUR L'ENQUÊTE